L'Inapte de l'Académie du Roi Démon | The Misfit of Demon King Academy|MAOU GAKUIN NO FUTEKIGOUSHA
A+ a-
Chapitre 111 – Un échange d’étudiants et un nouveau professeur

Un peu plus tard…

Le nettoyage d’après-guerre entre Azeshion et Deiruheido étant terminé, l’académie du roi démon qui avait été fermée était désormais rouverte.

En entrant dans la deuxième salle de classe, je suis enveloppé d’une atmosphère étrangement nostalgique.

Alors que je prends mon siège, Sasha, qui est à côté de moi, prend la parole.

“Bonjour.”

Je regarde son visage.

“Qu… Quoi… ? Qu’est-ce que tu regardes ?” Sasha couvre son visage avec ses deux bras pour se cacher de ma vue.

“Tu as de nouveaux rubans pour les cheveux.”

Les rubans avec lesquels elle attache ses couettes sont différents des rubans habituels.

“… Bien remarqué…”

“Mes yeux de démon ne sont pas si troubles qu’ils ne remarquent pas l’équipement de mes subordonnés.” ( … comment il fait pour casser ce genre de situation à chaque fois… )

Les yeux de Sasha ont l’air un peu déçus.

“Tu ne peux pas appeler ça de l’équipement !” Sasha se détourne en soufflant, cependant, de dos, elle semble être de bonne humeur.

“Sasha est timide parce que Arnos l’a remarqué.” annonce Misha depuis le siège situé de mon autre côté.

“Les rubans pour cheveux ?”

Misha hoche la tête.

“Je vois. Si ça t’a fait plaisir Sasha, alors pourquoi ne pas le dire ?”

“Qu’est-ce que tu dis ? Et ne va pas dire des choses bizarres non plus, Misha.”

Misha cligne des yeux plusieurs fois et me regarde. “J’ai été grondée.”

” Ne t’inquiètes pas pour ça. Elle est toujours bruyante pour peu.”

Sasha me regarde avec une expression offensée.

“Hé, Arnos. Qu’est-ce que ça veut dire ? Tu dis que je m’enflamme inutilement ?”

“Si tu ne le penses pas, alors pourquoi ne pas essayer d’être honnête, Sasha ? Tu n’auras pas ce que tu veux si tu ne le fais pas.”

Sasha se tait pendant un moment.

“… Qu’est-ce que tu veux dire quand tu dis ce que je veux ?”

“Tu pensais que je n’avais pas remarqué ?”

“… Eh… ah…”

“Tu n’en veux pas ?”

Sasha rougit, détourne le regard et baisse les yeux.

“… Je le veux…”

Je lui montre son ruban à cheveux. “Le matériau est de la soie et pas n’importe quelle soie. C’est la soie Konginu (soie sombre) expulsée par le gecko du crépuscule qui ne crache le fil que lorsqu’il est au crépuscule. C’est un vestige d’il y a 2000 ans. Elle était probablement produite dans la région occidentale de l’Arileo qui a ses origines dans les vêtements en soie. La soie est solide et il est facile d’y appliquer de la magie de renforcement. Pour cette raison, elle a été utile pendant la guerre, mais comme il y a eu une longue période de paix, les techniques ont probablement été converties à un usage ornemental et accessoire. Est-ce que faire mourir des choses en utilisant la magie est un produit de cette époque ? C’est une couleur sombre quand on la regarde avec des yeux de démon mais ce n’est pas mauvais. Je le classerais quelque part dans la moyenne inférieure.” ( … et aller encore une fois )

Sasha me regarde avec un visage droit et sérieux depuis la moitié.

C’est une réaction différente de celle à laquelle je m’attendais. Je me tourne vers Misha.

“Qu’est-ce qui ne va pas ?”

“… Ce n’est pas bon de trop remarquer…”

Fumu. C’est comme ça ?

“Je pensais que tu serais heureuse.”

Des rires *Fufu* s’échappent de ma voisine.

“Je ne suis pas heureuse avec ça. Étudie plus la paix, monsieur le roi-démon.” Sasha se moque de moi.

C’est étrange. Dans l’ensemble, elle semble toujours heureuse.

“Bonjour.”

“Bonjour !”

Ray et Misa entrent et prennent place.

“Je vois que vous venez effrontément à l’école ensemble.” dit Sasha d’une voix basse.

“Eh ? Ah, non, tu te trompes. Nous nous sommes rencontrés par hasard.” Misa s’empresse de trouver une excuse.

“Hmph. Par hasard, hein.”

“Cela me rappelle Arnos-sama. Qu’est-il arrivé à Eleonor-san et Zeshia-san depuis ?” Misa change de sujet de force.

“Aah. Eh bien, j’y ai pensé de différentes manières et…”

Juste à ce moment-là, la cloche signalant le début des cours retentit. La porte s’ouvre et Menou entre, suivie de 2 filles.

“Voilà votre réponse.”

Misa regarde et voit Eleonor et Zeshia portant l’uniforme de l’académie des héros.

Apparemment, Zeshia a 10 ans et c’est la Zeshia qui m’a demandé de l’aider en disant [Maman].

A part cette Zeshia, les autres auraient du mal à s’adapter à la vie de l’académie, donc on s’occupe d’elles d’une manière différente.

“Oui oui, tout le monde prend place. Je vais vous présenter deux étudiantes d’échange de l’Académie, mais je suis sûr que tout le monde sait déjà qui elles sont.”

Eleonor sourit. “Je suis Eleonor Bianca de l’académie des héros.”

Bien qu’Eleonor se soit présentée, Zeshia regarde autour d’elle, comme si elle ne comprenait pas où elle est.

“Cette enfant est Zeshia Bianca. Elle ne parle pas beaucoup mais elle comprend parfaitement bien. Allez Zeshia, dis bonjour.”

Après avoir reçu les instructions d’Eleonor, Zeshia fait face aux élèves. “… Je suis… Zeshia Bianca…”

Elle incline la tête.

Les élèves commencent à être bruyants à la vue de ces deux personnes.

“Académie des Héros ? On fait toujours un échange ?”

“Aah… Ce n’est pas Azeshion qui a commencé la guerre ?”

“Grâce au roi démon de la tyrannie, la guerre a été terminée vite mais est-ce le moment de faire un échange ?”

Menou répond sévèrement aux étudiants qui parlent ainsi.

“Je comprends l’inquiétude de chacun. Deiruheido et Azeshion viennent de se faire la guerre après tout. Cependant, c’était le complot de Diego Ijeishka, l’ancien directeur de l’académie des héros. Tous les humains n’avaient pas d’hostilité envers les Démons.”

Ceci a déjà été communiqué aux habitants de Deiruheido. Comme la guerre n’a jamais atteint aucune ville, presque personne n’a eu l’impression qu’il y avait eu une guerre et beaucoup l’ont accepté avec joie.

C’est un peu différent pour les étudiants ici, car ils ont été emprisonnés dans les dortoirs de l’académie des héros jusqu’à la fin de la guerre. À cause de cela, certains d’entre eux pourraient trouver cela difficile à accepter.

“Azeshion a offert cet échange en signe d’amitié envers Deiruheido à nouveau et c’est pourquoi Deruzogedo a décidé d’accepter Eleonor-san et Zeshia-san.”

Certains élèves se montrent encore mécontents de l’explication de Menou.

“…Même si vous dites ça, la confiance ne vient pas si facilement…”

“Ils ont juste fait en sorte que ce Deigo ait l’air mauvais parce qu’ils ont perdu la guerre. Ça ne change rien au fait que l’académie des héros a essayé de déclencher une guerre.”

“Comment savons-nous que c’est juste l’académie ? Ça pourrait être l’Azeshion tout entier.”

“Ouais, je veux dire qui a dit que je voudrais continuer l’échange de l’académie ?”

“Aah, ils ont insulté le Roi Démon de la tyrannie. Je ne pense pas que nous puissions facilement interagir les uns avec les autres.”

“En tant que membre de la famille royale, comment puis-je accepter quelqu’un qui insulte le fondateur ?”

Il semble que beaucoup de membres de la famille royale se plaignent, bien que plutôt que l’ensemble de l’Azeshion, il semble que ce soit l’académie des héros avec laquelle ils ont principalement des problèmes.

“Oui oui, je comprends l’insatisfaction de tout le monde et…”

“Hahaha.”

Des rires résonnent dans la salle de classe.

Un homme de grande taille se tient dans l’embrasure de la porte de la classe et regardr à l’intérieur.

C’est un homme à l’allure délicate, aux cheveux et aux yeux violets, portant une robe de professeur, bien qu’elle soit blanche, ce qui est inhabituel car cela signifie qu’il n’est pas royal.

Cet homme est même plus âgé que les sept empereurs démoniaques aînés.

Je connais son visage, mais je n’ai pas entendu parler de sa venue. Aussi…

“Vous êtes drôles les gars.”

L’homme se dirige vers le podium.

“Aah, vous pouvez vous asseoir toutes les deux, maintenant.”

A ses mots, Eleonor et Zeshia viennent vers moi et prennent les deux sièges libres derrière moi.

“Merci pour ton aide, Arnos-kun.”

“Tu m’as déjà remercié.”

“Je peux le dire autant que je veux. Mes meilleures salutations pour la suite.”

“Aah.”

Tout en répondant à Eleonor, je regarde l’homme sur le podium.

“Qu’est-ce qu’il y a ?” Eleonor me demande d’une voix curieuse.

“Rien. Ce n’est pas grand-chose.”

Menou se dirige vers le tableau noir et commence à écrire.

“En l’état actuel des choses, l’échange de l’académie se poursuit. Je sais que vous êtes mécontent mais ils n’y sont pour rien. Si vous prenez le temps de leur parler, je pense que vous verrez que Eleonor-san n’est pas quelqu’un qui crée des problèmes.”

Menou finit d’écrire au tableau.

-Eldomade Ditijon-

“Eh bien, une dernière présentation pour vous tous. J’avais dit que vous auriez un nouveau professeur et il est enfin arrivé.”

L’homme s’avance.

“Je suis Eldomade et je vais donner la connaissance à ceux d’entre vous qui sont ignorants au sujet d’il y a 2000 ans.”

Les élèves froncent les sourcils devant ses paroles arrogantes.

“Un professeur incompétent qui n’est pas un royal…”

L’un des étudiants murmure tranquillement cela et Menou prend rapidement la parole.

“Eldomade-sensei est une excellente personne et il y a une raison pour laquelle il n’est pas un membre de la royauté. Sensei est un démon né avant même les sept empereurs démoniaques aînés. Il a à la fois combattu et coopéré avec le Roi Démon de la tyrannie pendant la grande guerre d’il y a 2000 ans. Cette personne s’est battue pour les démons. Je pense que les connaissances et la magie de sensei vous seront très utiles.”

La réaction de l’étudiant est sourde aux paroles de Menou.

“Commençons par la superficialité de vous tous.” dit Eldomade en regardant les étudiants de haut.

“Tout d’abord, c’est le Roi Démon de la tyrannie qui a décidé de cet échange d’académie.”

Les étudiants deviennent bruyants.

“Et autre chose. Son nom n’est pas Avos Dillheavia. C’est en partie la faute de Deiruheido mais ce nom et cette légende ont été transmis par erreur.”

Les élèves deviennent encore plus bruyants.

“Finalement, le Roi Démon réincarné est ici dans cette classe.”

“Haaa ?!”

“De quoi tu parles ?”

“… Je ne pense pas qu’il soit…”

Eldomade tourne son regard vers moi pendant que les élèves se plaignent.

“Yo, ça fait un moment. Ta réincarnation semble s’être bien passée, Roi Démon Arnos Voldigod.” ( … il y va pas par quatre chemins mdr )

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez ici pour lire les chapitres en avant premier


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 110 – Bénédiction au clair de lune Menu Chapitre 112 – La preuve du roi démon