L'Inapte de l'Académie du Roi Démon | The Misfit of Demon King Academy|MAOU GAKUIN NO FUTEKIGOUSHA
A+ a-
Chapitre 112 – La preuve du roi démon

Aux mots d’Eldomade, la classe éclate.

“Vous êtes stupide ?”

“Des conneries.”

“Ce n’est pas bien de critiquer la royauté.”

Ceci est mélangé à d’autres voix de réjouissant :

“C’est arrivé.”

“L’ère d’Arnos-sama est arrivée.”

“La légende d’Arnos s’élève.”

La classe sombre dans le chaos.

Un élève se lève et tape sur son bureau. C’est probablement un membre de la famille royale.

“Attendez une minute. Même si vous êtes un professeur, je ne peux pas laisser passer ça. Vous dites que le Roi Démon de la tyrannie est Arnos ? C’est la seule personne qualifiée d’inapte dans toute l’académie. Vous devez savoir que les tests d’aptitude sont là pour déterminer l’identité du Roi Démon de la tyrannie, non ?”

L’étudiant de la faction royale fait une déclaration logique.

“Bon sang, sensei. Vous avez beau appartenir à la faction de l’unification, n’enseignez pas de fausses informations à vos élèves !”

“C’est vrai. N’est-ce pas un abus de pouvoir ?”

“Je n’ai même jamais entendu parler d’un sensei qui porte des vêtements blancs. Je ne sais pas si vous êtes un démon de 2000 ans ou non, mais les problèmes causés par vous, les anciens démons, ont été laissés derrière.”

Les critiques de la faction royale fusent, mais lorsque Menou commence à dire quelque chose, Eldomade l’arrête.

“Une telle ignorance.” Eldomade crache ses mots. “Ce qui est faux c’est l’histoire des démons et les enseignements de l’académie du Roi Démon. Les démons d’il y a 2000 ans ont délibérément menti pour protéger le Roi Démon de la tyrannie.”

Les royaux sont bien sûr sceptiques.

“Même dans votre ignorance, la guerre que nous venons d’avoir entre Deiruheido et Azeshion doit être encore fraîche dans vos mémoires. Azeshion avait l’intention de détruire le Roi Démon renaissant même après 2000 ans. Les démons ont créé un faux Roi Démon de la tyrannie pour le protéger. C’est plus compliqué que ça alors je vais finir par là.” Eldomade prononce avec force ses paroles factuelles.

“Ce faux roi démon s’appelait Avos Dillheavia, ce que vous avez tous cru jusqu’à aujourd’hui.”

Différentes émotions flottent dans la pièce. Certains la balaye d’un revers de main, d’autres se mettent en colère et d’autres encore rient et reniflent. Les réactions sont variées mais le point commun est que les élèves royaux n’y croient pas.

“Le vrai Roi Démon Arnos Voldigod était considéré comme inapte et même s’il était découvert, personne ne le croirait. Cela a très bien fonctionné et grâce à vous, les royaux en particulier, les humains ne l’ont jamais découvert. Depuis que le cerveau du côté d’Azeshion a été détruit, il n’y a plus besoin de cacher le Roi Démon.” Eldomade déploie une formation magique. “Ouvrez vos yeux et voyez la réalité. Celui que vous avez qualifié d’inapte est le roi démon de la tyrannie.”

C’est un [Zekt] qu’Eldomade déploit. Il stipule que chaque mot qu’Eldomade vient de prononcer est la vérité et que le prix à payer pour rompre ce contrat est la vie de l’utilisateur.

Il a été signé par de nombreux démons célèbres. Des noms particulièrement remarquables sur la liste sont ceux des Sept Anciens Empereurs Démoniaques.

“Oi… attendez. Ce [Zekt] a été signé. Regardez. Melheys-sama, Aivis-sama… Idol-sama…”

“Les Sept Anciens Empereurs Démoniaques ont signé !”

“C’est forcément un mensonge… mais les Sept Anciens Empereurs Démon l’ont signé ?”

“Impossible ! C’est impossible. Ce type est un vêtement blanc inapte !”

“Il n’est pas noble comme nous…”

Eldomade se tourne à nouveau vers moi. “Arnos Voldigod.” Il désigne le podium à l’avant. “Viens.”

Fumu. Qu’est-ce qu’il prépare ?

Je me lève et je marche jusqu’à l’estrade.

“Disparaît.” Quand Eldomade parle, toutes les chaises et tous les bureaux de la classe disparaissent.

Les élèves qui étaient assis réussissent à rester debout de justesse et retrouvent leur posture.

“Je ne suis pas un subordonné du Roi Démon, mais je dois dire que votre comportement est intolérable. Cela montre à quel point ces temps sont paisibles.”

Les filles du Groupe de Fans réagissent immédiatement et s’agenouillent sur place. Puis Sasha, Misha, Ray et Misa s’agenouillent également.

“Que faites-vous ?” Eldomade dit aux étudiants qui se tiennent là, abasourdis et incapables de comprendre la situation actuelle.

“Vous êtes en présence du roi démon et pourtant vous gardez la tête haute.”

Menou réagit à ses paroles et s’agenouille devant moi. Elle rencontre mes yeux et murmure : “J’ai tout entendu de Melheys-sama.”

Comme Menou s’est agenouillée, d’autres élèves font de même. Les seules personnes qui restent debout sont les membres de la famille royale. La réalité à laquelle ils croyaient jusqu’à aujourd’hui est bouleversée. Bien sûr, ils ne seront pas en mesure de l’accepter facilement.

“Pourquoi ne vous agenouillez-vous pas ? Êtes-vous prêts à commettre une trahison contre le roi démon de la tyrannie ?” Eldomade s’adresse aux élèves debout.

“… N… non… mais… tout ce qui nous a été enseigné jusqu’à présent…”

“Ignorants. Je vous ai déjà dit que c’était un mensonge.”

“Mais devoir soudainement y croire juste parce que quelqu’un nous dit que c’est un mensonge…”

“Vos sentiments sur le sujet ne sont pas pertinents.” Eldomade rejette catégoriquement les paroles de l’étudiant.

“Tout est une illusion. Vous, les royaux, n’êtes pas nobles et irremplaçables. Vous n’avez aucun privilège. Le Roi Démon croit que ceux qui sont sous son commandement sont tous égaux.”

L’étudiant serre fortement les dents.

“Le rideau est déjà tombé depuis longtemps. Quant à la position connue sous le nom de “royauté”, cette organisation fictive ne sera pas non plus nécessaire pour Deiruheido à l’avenir. Il n’y a rien de plus ridicule que de continuer à jouer son rôle lorsque la pièce est terminée, n’est-ce pas ? Hmm ?”

Les élèves baissent les yeux, frustrés, mais ils ne peuvent pas échapper à la signature de [Zekt].

Ils ne peuvent pas argumenter contre les Sept Anciens Empereurs Démoniaques puisque les activités des royaux ont toujours été soutenues par eux.

Ils s’agenouillent sur place, le visage taché d’humiliation, les mains et les pieds tremblants.

“Vos paroles.” (Eldomade)

“Je suppose.” Je pointe du doigt et dessine autant de cercles magiques qu’il y a d’élèves dans la salle. Les chaises et les bureaux qui ont disparu plus tôt réapparaissent.

“Bref, asseyez-vous.”

Les élèves sont perplexes face à mes paroles.

“Deiruheido est paisible maintenant. Il n’y a plus besoin du Roi Démon de la tyrannie. Si vous voulez me reconnaître, faites-le. Si vous ne le voulez pas, ne le faites pas. Chacun doit vivre comme il l’entend et cet âge est parfait pour cela. Gardez vos croyances, vous êtes votre propre maître.”

“Oui, Arnos-sama !!”

Les élèves élèvent la voix. Mon fan club a joué un rôle clé, mais d’autres élèves ont également élevé la voix.

Les étudiants vêtus de blanc ont des visages libres de toute anxiété mais en comparaison, les royaux ont des expressions amères sur le visage.

Eh bien, peu importe. On ne peut rien y faire. La seule chose que Kanon a dit aux démons de Deiruheido est que le Roi Démon renaîtrait dans une famille noble.

Malheureusement, ils ont pris cette histoire et ont transformé leur société en une société qui valorise le sang et la lignée en donnant des privilèges spéciaux à ceux qui en ont.

La seule raison pour laquelle les sept anciens empereurs démoniaques se qualifiaient eux-mêmes de royaux était qu’ils pouvaient se tenir au sommet de la société et imposer au moins quelques restrictions minimales aux royaux pour les empêcher d’aller trop loin.

L’humiliation et l’angoisse qu’ils ressentent ne sont que le résultat de leurs propres émotions. À partir de maintenant, chaque fois que l’histoire des démons sera corrigée, ils souffriront, mais c’est une conséquence naturelle de leurs propres actions. Le seul choix qu’ils ont est de le surmonter eux-mêmes.

“Vous remarquerez tous qu’à partir de maintenant, l’histoire sera corrigée. Je n’ose pas le dire comme je le ferais normalement, mais je dois quand même faire une correction.”

Je ne sais pas si mes mots les atteindront mais je dois le dire.

“Mon sang n’a jamais été précieux. C’est le même que celui de n’importe quel autre démon. Il n’y a pas de pouvoir précieux dedans. Si on dit qu’il y en a un, alors il réside dans mon cœur. Vos pensées et vos croyances déterminent la noblesse de votre pouvoir. Polissez votre coeur et votre esprit. Ce que vous appelez précieux et honorable ne sera jamais obtenu en restant assis.”

“Oui, Arnos-sama !!”

Les royaux ont l’air humiliés et ne peuvent que fixer le sol.

“Il n’est pas inhabituel de croire quelque chose de faux. Bien que l’échelle soit énorme, la situation est la même. Ne confiez pas vos croyances et vos valeurs aux autres sinon, vous pouvez facilement vous retrouver dans ce genre de situation. Vivez comme un démon et non comme un royal ou un métis.”

“Oui, Arnos-sama !!!”

“Donc, comme je l’ai dit plus tôt, asseyez-vous. Je ne suis qu’un étudiant maintenant.”

Les élèves se lèvent finalement, comme Ray, Misha, Sasha et Misa.

“Bien. Tout le monde se rassemble. Eldomade sensei va enseigner à cette classe à partir de maintenant. Si l’un d’entre vous a des questions sur nos leçons précédentes, venez dans la classe de 3ème année. Aussi….” Les yeux de Menou rencontrent les miens. “Errm… Arnos-sama… ?”

“Agissez comme vous l’avez toujours fait. Même à l’époque, je n’ai jamais obligé mes subordonnés à utiliser des formules honorifiques.”

“… Alors Arnos-kun ira-t-il toujours en cours ?”

Je tourne mon regard vers Eldomade mais il est sans expression et je n’arrive pas à comprendre ce qu’il pense.

“Je n’ai rien de mieux à faire alors je vais profiter de la paix pour un moment encore.”

“Compris.” Menou se retourne vers les élèves.

“Je pense que cela va être difficile pour tout le monde mais faites de votre mieux. Si je suis assez bonne pour vous, alors vous pouvez me consulter à tout moment. Oh, et une dernière chose. L’annonce concernant le Roi Démon de la tyrannie sera bientôt diffusée dans tout Deiruheido mais c’est un secret jusque là. Au revoir.” Menou quitte la classe.

“Alors comme elle l’a dit, la classe est maintenant commencée. Si tu veux bien retourner à ta place, Roi Démon de la tyrannie.”

Je me tourne vers lui.

“Roi de la Mort de Feu [Beast King] Eldomade. Pourquoi es-tu venu à l’académie du roi démon ?” (1)

“C’était un pur caprice.”

“Je vois.”

Je n’ai que trop bien compris. Je me dirige vers mon siège et passe lentement devant Eldomade.

“C’est un très mauvais déguisement, Nousgalia.”

Il ne rompt pas du tout son expression.

“Qu’est-ce qu’un dieu fait ici en détournant le corps d’un démon ?”

“Prends ton siège, démon roi de la tyrannie et je vais t’instruire directement.” ( le même Nousgalia qui voulait forcer la Mère des Esprits à faire un enfant Dieu ? Je l’aime pas lui )

_______________________________________________________________

(1) Son titre signifie directement roi de la mort du feu ardent mais l’auteur a utilisé toutes les lectures onyomi pour cela ce qui nous donne Shishiou qui signifie lion donc d’où le roi des bêtes/roi des bêtes.

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez ici pour lire les chapitres en avant premier


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 111 – Un échange d’étudiants et un nouveau professeur Menu Chapitre 113 – La leçon des dieux