La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.7 / Chapitre 611 : Le cœur intérieur de la grande rivière serpent

Il s’agissait d’un homme et d’une femme à l’apparence digne. La femme qui marchait devant était vêtue d’une tunique jaune clair. Elle avait la taille fine et ses longs cheveux noirs qui tombaient sur ses épaules contrastaient avec sa peau claire. L’homme, assez corpulent, avait les traits fins et semblait être dans la trentaine. Il s’agissait certainement d’une personne au statut élevé.

Mais Zhang Xuan se fichait pas mal de leur apparence. Question beauté, il plaçait Zhao Ya, Mo Yu et Zhao Feiwu bien au-dessus. Il ne s’intéressait pas non plus à elles, mais elles n’étaient pas des étrangères, voilà tout.

Examinant le niveau de ces personnes, il fut choqué, parce qu’il était exceptionnel, un océan profond, un abysse infini. Ils affichaient une force dépassant celle du Maître Enseignant Hong.

Transcendant Mortel 6ème Dan ?

Des 28 puissances régionales, l’expert le plus puissant n’avait même pas ce niveau. Et cet homme et cette femme était jeunes. La Capitale de Huanyu semblait en effet bondée d’experts. Son pouvoir excédait de loin celui des Etats Vassaux.

– « Ce n’est pas la peine. Si vous vous ennuyez, vous pouvez partir! » La jeune femme ne parla pas d’un ton amicale. A première vue, elle n’était pas proche de l’homme qui l’accompagnait.

– « Hé hé, comment pourrais-je m’ennuyer ? Si vous souhaitez regarder, je reste avec vous! »

Le duo continua à fureter parmi les étagères et Zhang Xuan fit de même de son côté. Il n’allait pas s’embarrasser avec des inconnus.

Pour réveiller la Lignée Impériale, il lui fallait de l’essence sanguine ou un cœur interne de bête spirituelle aux attributs similaires, ou une herbe médicinale unique, du minerai, etc. Or, ces articles étaient extrêmement difficiles à trouver.

– « Une perle d’Aube Pourpre ? Cet artéfact peut nettoyer la saleté d’une personne, la rendant propre comme un sou neuf! » Il tomba sur une perle. Il connaissait ce genre d’article pour avoir lu des informations à son sujet. L’objet ne servait ni à l’attaque ni à la défense, mais les pratiquants aimaient le porter. – « Elle coûte tout de même 2 points… » C’était la même valeur que pour la peinture qu’il venait de voir. Selon toute vraisemblance, la Salle aux Trésors Mystiques classait ses artéfacts selon leur rareté et non leur valeur!

La perle était en particulier utile pour les femmes. Les voyages pouvant durer un certain temps, on ne pouvait pas toujours faire sa toilette, et être sale pouvait s’avérer inconfortable. Donc un artéfact qui vous nettoyait en permanence était pratique et faisait gagner du temps.

Cette équivalence de valeur entre la perle et la toile pouvait aussi s’expliquer du fait qu’un tableau n’était pas utile au combat. Et qu’il était donc inférieur aux artéfacts plus mystiques. Mais la différence s’arrêtait là. Pour les peintures de rang supérieur au niveau 7, nous passions à autre chose, à la capacité de créer des illusions. Par exemple, les œuvres les plus remarquables pouvaient vous piéger éternellement dans une cité immense…


L’échiquier Céleste aussi, on disait que ceux qui étaient capable de le manipuler à leur guise, pouvaient de la même façon manipuler le monde comme un jeu d’échecs. Utilisant les pierres comme les étoiles, ils manœuvraient l’essence du monde et inversaient le Yin et le Yang. Il était dommage que la marionnette de Hong soit incomplète et ne puisse pas exprimer toute sa puissance.

Poursuivant son investigation, Zhang Xuan parcourut tous les artéfacts du premier étage, sans toutefois trouver ce qu’il cherchait. Donc, avec ses deux compagnons, ils passèrent à l’étage suivant, lieu où les artéfacts étaient plus chers et ne portaient pas le même chiffre. Il y avait des étiquettes portant le chiffre 3,  4, ou encore 5.

Il tomba sur une peinture de rang 6 étiquetée 4. Ce qui le laissa perplexe sur le coup, mais il réalisa ensuite pourquoi. Bien qu’étant de rang inférieur à la précédente, elle provenait d’un célèbre peintre de l’Empire Huanyu qui l’avait créée au moment de son dernier souffle après des blessures fatales lors d’un duel. Elle contenait la volonté et le ressentiment d’un peintre 5 étoiles, ce qui la rendait exceptionnellement rare.

– « Oh ? Une épée spirituelle dernier palier ? » Il s’arrêta devant une arme. Il maniait déjà l’épée comme personne mais n’avait jamais pu trouver arme convenable. S’il parvenait à en dénicher une à la hauteur, ses prouesses au combat grimperaient en flèche. Cette épée était d’un rang supérieur à toutes celles qu’il avait pu voir à la Cité de Honghai. 

– « Epée de la Pluie du Glacier, 6 » Mentionnait son étiquette.

– « Elle fait vraiment 6 points ? » Il avait vu des épées dans la Salle, mais étiquetées ‘1’.

Constatant l’intérêt du jeune homme pour l’objet, un employé vint lui expliquer. – « Jeune Maître, cette épée a été forgée par le Maître Forgeron Hu Qingzi, c’est un artéfact modifiable. Il peut subir une autre fusion, ce qui lui donne une valeur incomparable. Ce n’est pas une arme ordinaire! »

– « Modifiable ? » Il n’avait jamais officiellement appris le métier de forgeron mais avait beaucoup lu et connaissait un peu de jargon. Typiquement, une arme était considérée complète lorsque sa forme était définitive, et dans ce cas, une autre fusion la rendait impraticable et inutile. Mais les artéfacts modifiables étaient différents. Si de meilleurs minerais étaient trouvés par la suite, ils pouvaient être refondus pour élever leur qualité.

– « Ah ? Le cœur intérieur du Serpent de la Grande Rivière ? » Même si l’épée l’intéressait, il n’était pas pressé. Alors il continua et tomba sur un nouvel objet. Il s’agissait d’un cœur rond de bête spirituelle de couleur cramoisi qui irradiait une belle aura, un cœur intérieur d’une bête spirituelle Transcendant Mortel 7ème Dan. Le Serpent de la Grande Rivière.

On le trouvait dans les marais des vallées montagneuses. Il avait des écailles épaisses et une incroyable capacité défensive. Et même si son corps était froid comme le métal, son cœur intérieur était brûlant comme le charbon. 

– « Ce serpent possède une Lignée de Dragon, alors il devrait pouvoir réveiller la Lignée Impériale de Yuan Tao! » Il arborait un large sourire. L’étiquette de l’artefact mentionnait ‘10’! – « 10 points…mais ça en vaut vraiment la peine! » Seul un expert Transcendant Mortel 8ème Dan pouvait chasser une bête spirituelle Transcendant Mortel 7ème Dan pour lui prendre son cœur.

– « Je vais prendre ça! »

Toutefois, avec son aura puissante, il me faut des herbes médicinales pour harmoniser ses propriétés. Je me demande si je pourrais trouver quelque chose de convenable ici ?

– « Je désire cette herbe qui Broie le Chagrin. Combien coûte-t-elle ? » Dit la jeune femme. Celle que Zhang Xuan avait aperçue un moment plus tôt. Ils se trouvaient aussi au 2ème étage.

– « L’Herbe qui Broie le Chagrin ? » Les yeux de Zhang firent Tilt! Cette plante avait un attribut du Yin (froid). De nature délicate, elle pouvait neutraliser les propriétés plus virulantes (Yang; chaudes). De plus, elle nourrissait et formait une couche protectrice autour des méridiens et des organes internes. C’était un candidat idéal pour aller de pair avec le cœur du Serpent de la Grande Rivière.

– « Madame, notre Salle aux Trésors Mystiques ne vend pas d’artéfact par les moyens conventionnels. Si vous voulez acheter, il vous faudra gagner des points! » Expliqua l’employé.

– « Mais quels sont ces points ? » Demanda le jeune homme qui l’accompagnait.

– « Notre Salle possède deux rangées de colonnes de pierre sur ses trois étages. Chacune contient des artéfacts de tout type qu’il vous faut identifier dans un temps imparti afin de gagner des points. »

– « Mais c’est ennuyeux! Puisqu’il ne s’agit que d’identification, il ne devrait pas y avoir de problème! » Le jeune homme prit un air fier et confiant. – « Sixième jeune Maîtresse…attendez-moi un moment, je vais vous chercher des points! »

– « Mais je n’ai pas besoin de vous pour identifier ces objets! » Elle se tourna vers l’employé. – « Montrez-moi où cela se trouve! »

– « Très bien! »

– « Suivons-les! » Dit Zhang Xuan.

La salle aux colonnes était grande. Elle comportait comme son nom l’indique des dizaines de colonnes en son centre placées de façon équidistante. Elles étaient lisses et il était impossible de donner de détails sur leur fabrication. Des personnes, qui avaient l’air déprimées, se trouvaient devant des colonnes.

– « Il ne faut pas réagir comme ça, ce n’est pas grave de ne pas savoir! » Un vieil homme s’exprimait en souriant.

Zhang Xuan les examina et remarqua qu’ils portaient des tuniques d’expert en objet d’art. Deux d’entre eux étaient des experts 4 étoiles! Ce test ne semblait pas être une simple promenade.

– « Maître de la Salle, ces deux personnes souhaitent défier les colonnes! »

– « D’accord… » Gan Yiping donna son approbation. – « Je vous demanderai au préalable de payer le droit d’entrée! »

Le jeune professeur avait oublié ce détail. – « Mince oui le dépôt! J’avais oublié que je n’ai pas d’argent… »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. Thomas
  • 14. guillaume
  • 15. Ba-Soma
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Cédric
  • 25. Frederic
  • 26. Pierre
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.7 / Chapitre 610 : La Salle aux Trésors Mystiques Menu Vol.7 / Chapitre 612 : Défier les piliers de pierres