La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.1 / Chapitre 66 : Ça n’est pas possible

– « Rien que 10 points ? »

Cao Xiong et les maîtres Mo et Chen n’en croyaient pas leurs yeux.

[Vous demandez à participer au Test Éclairé de la Volonté avec un niveau si maigre. Puis-je vous demander…d’où vous vient une telle confiance en vous? Si vous souhaitez soustraire un étudiant de la tutelle de son professeur, la moindre des choses est d’en être digne, autrement vous avez l’air d’un idiot ! Au début, nous pensions que son niveau de confiance envers vous atteindrait 20 au minimum. Même si ce n’est pas extraordinaire, c’est dans une fourchette acceptable. Mais 10 ? Est-ce que vous vous moquez de nous, Cao Xiong?]

Le visage de Shang Chen s’assombrit. Un mauvais présage taraudait son esprit !

Seul un adversaire redoutable était à craindre, pas une tête de cochon, toutefois il s’avérait que cette tête de cochon n’était pas celle de Zhang Xuan !

Shang Bin bavait de l’écume blanche comme un bœuf…

[Avant que nous arrivions ici, vous déclariez fièrement que Liu Yang reviendrait volontairement sous votre tutelle. Avec ce niveau de confiance ? Vous vous fichez de moi?]

Un moment plus tard, Cao Xiong recouvra ses esprits et se mit à hurler sur Zhang Xuan :

– « Et alors, quand bien même son niveau de confiance n’est que de 10. Liu Yang est sceptique par nature et il est incrédule par nature ! Même avec cette valeur, si vous ne la dépassez pas, je demeure toujours le vainqueur ! »

Mo hocha la tête :

– « Il aurait une nature sceptique ? S’il a une telle personnalité, alors le résultat à un sens ! »

Chacun était différent. Certains croyaient et d’autres doutaient. Peu importait à quel point vous entreteniez une relation proche, c’était comme ça. Cela dépendait beaucoup de votre parcours de vie. Si vous aviez grandi dans un univers semé d’embûches, la confiance était le plus souvent absente !

Selon ces fondamentaux, Liu Yang aurait dû avoir un niveau de confiance aux alentours de 17- 18 pour Cao Xiong. Pourtant, il n’avait obtenu que 10.

Les yeux de Shang Bin s’illuminèrent parce qu’il gardait espoir en Cao Xiong :

– « C’est vrai. Tant que le résultat de l’autre professeur n’est pas connu, nous ne pouvons pas nous avancer ! »

Le professeur Cao n’était peut-être pas célèbre à l’académie, ni n’était une vedette, mais il avait de bonnes notes. Le comparer à Zhang Xuan était comme essayer d’assortir un met délicat avec un excrément !

Le petit public continuait à zieuter l’autre boule de cristal. Il fallait encore que la lumière qu’elle diffusait disparaisse !

Shen Bi Ru s’impatientait :

– « Pourquoi le résultat ne s’affiche toujours pas  ? »

Shang Bin s’approcha et lui lança un regard de connaisseur :

– « Différents royaumes apparaissent durant le test. Et naturellement, le temps passé pour chacun d’entre eux diffère. Certains sont plus rapides que d’autres ! »

En tant que petit-fils du Directeur du Bureau de l’Éducation, Il en savait beaucoup plus que la moyenne.

En temps ordinaire, il aurait attiré les cris avec ses airs élégants et son aura extraordinaire. Mais voilà, ses yeux étaient noircis et son visage n’avait pas désenflé ! C’était comme si le mot « élégant » lui était maintenant totalement étranger…

Ignorant Shang Bin, Shen Bi Ru poursuivit :

– « Alors, les résultats seront-ils meilleurs si le test est accompli plus vite ou plus lentement ? »

– « Bien sûr, c’est mieux lorsque c’est plus rapide ! Cela démontre que l’étudiant à une confiance réelle et qu’il n’a pas de questions à se poser. Autrement, si le test est beaucoup plus long, cela veut dire que l’élève ne fait pas confiance à son professeur et qu’un score négatif sera à déplorer… »

Les mains dans le dos, Shang Bin riait doucement :

– « Professeur Shen, croyez-moi. Je n’ai jamais passé ce test, mais j’ai lu de nombreux ouvrages à son sujet. Étant donné que Liu Yang a été forcé d’accepter Zhang Xuan, il ressortira de la rancœur, bien évidemment. Il faut s’attendre à une valeur négative, c’est inévitable… »

Alors qu’il développait sa théorie devant elle, il sentit quelqu’un tirer sur sa chemise.

Shang Bin n’était pas content parce qu’il lui était difficile d’avoir l’occasion de se faire valoir devant sa dulcinée :

– « Mais que faites-vous ? »

Il se retourna et il s’agissait de Cao Xiong qui tremblait de tout son être, les yeux pleins de frayeur !

La lumière de la boule de cristal avait totalement disparu.

Une ligne de chiffres était apparue et Shang Bin manqua de s’étouffer avec sa propre langue :

– « Pourquoi son score n’est-il pas négatif ? Je ne peux pas le croire ! »

Les chiffres étaient plus qu’évidents… 64 !!!

Comment un type comme Zhang Xuan avait-il pu avoir un indice de confiance de 64, le niveau d’un Maître Enseignant ?

Le jeune maître Shang Bin regarda Cao Xiong avec une envie de meurtre ! Il venait de prendre un sacré coup dans la poitrine.

En avançant sa science devant Shen Bi Ru, il avait déclaré fièrement que les résultats seraient pires si le test s’éternisait…

[Professeur Cao, vous êtes complètement à côté! N’aviez-vous pas dit que cet étudiant était un sceptique de nature ? Mon œil ! Comment un sceptique octroierait un score de 64 ? N’aviez-vous pas dit que vous étiez sûr de gagner ? 10 points contre 64…Que voulez-vous faire avec ça ?]

Les larmes coulaient sur son visage. C’en était de trop ! Il aurait voulu se cacher dans un trou de souris.

Le vieux maître Mo avait la chair de poule :

« 64 ? »

Ce niveau de confiance était la norme d’un Maître Enseignant, et c’était la première fois qu’il voyait de tels résultats ! Comment le professeur Zhang avait-il fait ? Qui plus est, en ne connaissant son étudiant que depuis deux jours. Une si faible interaction et un pareil score! Même un légendaire Maître Enseignant une étoile trouverait difficile d’accomplir cet exploit.

Le niveau une étoile était le premier niveau du Maître Enseignant, mais il suffisait pour le prestige et l’influence…

Faisant fi de la stupéfaction de Shang Bin et de Cao Xiong, Zhang Xuan se tourna vers Shang Chen et Mo Xiang :

– « Vénérables Maîtres, peut-on considérer que je sois victorieux ? »

Cao Xiong hurla :

– « C’est impossible, il doit y avoir un problème avec le cristal. Autrement, comment pourrait-il avoir un chiffre aussi important ? Je n’accepte pas ce résultat. »

Cao Xiong refusait cette issue et c’était tout à fait normal. Nous avions un ‘mendiant’ qui se changeait soudainement en empereur. Non seulement le score du jeune professeur Zhang n’était pas négatif, mais il surpassait celui de tous les enseignants de l’école.

Shang Bin s’avança et dit entre ses dents :

– « Je suis d’accord avec Cao Xiong ! Comment a-t-il pu induire un niveau de confiance aussi élevé à ses étudiants ? Cela voudrait dire que Lu Xun et Wang Chao ne sont que des ratés ! »

Mo était sur le point de dire quelque chose lorsqu’il aperçut Liu Yang qui marchait vers Zhang Xuan, les yeux pleins d’émerveillement et de révérence.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. Thomas
  • 14. guillaume
  • 15. Ba-Soma
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Cédric
  • 25. Frederic
  • 26. Pierre
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.1 / Chapitre 65 : Les Unités Menu Vol.1 / Chapitre 67 : L’Arrivée du clan Wang