Kill The Hero
A+ a-
Chapitre 168 – Éveil (2)

Kyaha !

À la suite du cri strident du Chevalier Squelette brandissant la lance de Percival dans sa main, le silence tomba sur le champ de bataille pour la première fois.

C’était le moment où la bataille avec les agents d’Ilyeong, qui avaient été secrètement élevés par la Fédération Yamato et envoyés pour tuer Kim Woo Jin, avait pris fin.

Bien sûr, même si la bataille s’était terminée, les soldats squelettes et les chevaliers n’arrêtaient pas de bouger.

Hochet !

Ils poignardèrent les armes dans leurs mains dans les corps brisés de leurs adversaires qui étaient au sol.

Puk !

Ils commencèrent à confirmer leurs attaques pour s’assurer que rien d’inattendu ne se produisait.

« Bon sang, j’ai dû refaire tout le travail cette fois. »

Et Lee Jin Ah commença à vomir les plaintes qu’il avait retenues tout le temps.

Cependant, cette fois, c’était une plainte raisonnable. Le plus grand contributeur dans cette bataille était Lee Jin Ah, pas Kim Woo Jin.

« Je devais faire semblant d’être troublé par la mort de mon coéquipier, chasser férocement les monstres, agir comme un tank contre ces bâtards et tenir leur agro. »

Comme le disait Lee Jin Ah, Kim Woo Jin aurait été incapable de chasser les membres bien entraînés d’Ilyeong aussi furtivement et efficacement sans son aide.

Kim Woo Jin admit également ce fait, c’est pourquoi il se tourna vers Lee Jin Ah et dit.

« Bon travail.

– Oh, votre grâce divine est sans limite. Le simple fait d’entendre tes mots me remplit de joie. Ah ! »

Il reçut alors une remarque sarcastique en retour.

Kim Woo Jin agita l’épée dans sa main en direction de Lee Jin Ah.

« Dans ce cas, je vous le donnerai en prime.

– Hmph. »

Bien sûr, Lee Jin Ah renifla à cette remarque.

« On dirait que je tombe deux fois dans le même tour ? Je n’ai pas besoin de choses comme ça, quand nous partons, donnez-moi un repas. »

Quand il entendit ce que Lee Jin Ah dit, Kim Woo Jin hocha simplement la tête et rangea le produit qu’il tenait dans son inventaire.

Le fait qu’il ait pris trois places dans l’inventaire attira immédiatement son attention.

‘Makya.’

C’était un gain indescriptible.

Avant même de revenir dans le passé, c’était quelque chose que même la Guilde du Messie voulait obtenir mais ne pouvait pas obtenir.

Cependant, ce n’était pas la valeur de l’objet qui lui donnait une expression aussi étrange.

‘Pourquoi un objet que même Lee Se Jun n’a pas pu trouver est entre les mains du Dieu des Arcs ?’

Au lieu de cela, c’était parce qu’il avait appris quelque chose de cette grande récolte.

‘Il est clair que le Dieu des Arcs l’a intentionnellement caché.’

Pour Kim Woo Jin, la véritable valeur de Makya venait du fait que le Dieu des Arcs l’avait intentionnellement caché à Lee Se Jun.

‘C’est pourquoi il n’a même pas trouvé la moindre idée.’

Il était logique maintenant qu’ils étaient incapables de trouver des indices à propos des Makya dans le passé.

Si le Dieu des Arcs, qui était un membre clé de la Guilde du Messie, voulait le cacher, alors il était naturel que la Guilde du Messie soit incapable de le trouver.

‘Il doit y avoir une raison pour la cacher.’

De plus, il était curieux de savoir pourquoi.

‘Il est impossible qu’il révèle toutes ses cartes à un type qui prétendait être un Sauveur pour dominer le monde.’

Le Dieu des Arcs savait que Lee Se Jun n’était pas un Sauveur. Néanmoins, il continua de l’aider à jouer le rôle de Sauveur.

Dans ces circonstances, montrerait-il tout ce qu’il avait à Lee Se Jun ?

S’il était ce genre de personne, alors il aurait collé à Lee Se Jun dès le début et aurait fait de son mieux pour l’aider à gouverner le monde.

‘La meilleure chose à faire serait de se préparer à des situations imprévues’.

Donc, il avait dû garder son assurance cachée, et il y avait de grandes chances que le Makya fasse partie de cette assurance.

C’était la partie importante.

Le Makya était l’une des faiblesses du Dieu des Arcs.

‘Mais du point de vue de Lee Se Jun, ce serait inacceptable.’

Les faiblesses étaient des choses que la Guilde du Messie ne tolérerait jamais.

‘Comme c’est excitant.’

Kim Woo Jin était plus ravi par le fait qu’il ait mis la main sur l’une des faiblesses du Dieu des Arcs que sur le fait qu’il avait obtenu le Makya.

Alors, Kim Woo Jin bougea immédiatement.

Il se dirigea vers l’endroit où il avait laissé le corps d’Ito Shunsuke.

Puis il regarda dans les yeux sans vie d’Ito Shunsuke.

[Les Yeux d’Anubis sont ouvert.]

Il commença à chercher sérieusement les faiblesses de son adversaire avec des yeux noirs.

« Vous en êtes certain ?

– Je suis certain. »

Après avoir entendu la réponse de son subordonné, Oh Se Chan regarda à nouveau le document dans ses mains.

Oh Se Chan, qui avait fini de revoir le contenu du document pour la deuxième fois, parla avec un soupir.

« Ces bâtards de la Fédération Yamato sont intelligents. »

L’information contenue dans le document qui était entre les mains de Oh Se Chan n’était rien d’autre que l’organisation secrète que la Fédération de Yamato avait créée.

« C’est pourquoi nous n’avons rien trouvé dans les vérifications d’antécédents. »

Ilyeong.

Une organisation secrète cachée par la Fédération Yamato. Naturellement, Oh Se Chan cherchait des informations sur cette organisation depuis longtemps.

Sachant que le Japon entretenait des relations étroites avec la Guilde du Messie, il n’y avait aucun moyen qu’il ne cherche pas d’informations sur une organisation prétendant être l’ombre du Japon.

Cependant, Oh Se Chan ne progressait pas beaucoup dans sa quête d’informations.

« Je me demandais d’où venaient leurs flux de trésorerie… »

En particulier, Oh Se Chan, qui collectait principalement des informations par le biais des flux de trésorerie, avait été incapable de trouver la ligne menant à Ilyeong.

Mais il avait finalement obtenu un indice.

« Ils ont utilisé l’argent du pétrole pour financer leur petite organisation de l’ombre, ce qui signifie que les flux de trésorerie devraient être traçables. »

La source de fonds pour le groupe fantôme japonais, Ilyeong, était l’argent du pétrole du Moyen-Orient.

‘C’est une combinaison très inattendue.’

Oh Se Chan n’aurait jamais pensé qu’un pays comme le Japon avec un rêve impérialiste utiliserait les fonds de pétrole du Moyen-Orient pour soutenir leur organisation fantôme.

Il ne pouvait même pas imaginer le processus.

Mais Oh Se Chan n’essaya pas d’utiliser ses cellules cérébrales pour comprendre le processus d’une telle chose.

L’important était qu’ils aient trouvé la connexion.

‘C’est une telle douleur.’

Indépendamment du processus, cela signifiait simplement qu’Oh Se Chan devait désormais prendre en compte le Moyen-Orient lorsqu’il traitait avec le Japon.

‘Je ne sais pas ce que ces gars au Moyen-Orient prévoient.’

De plus, avec la situation actuelle dans le monde, le Moyen-Orient était une région très problématique.

Dans un monde hanté par les monstres, les prix du pétrole continuaient d’augmenter, et les tensions religieuses au Moyen-Orient, qui détenaient le plus de pétrole, augmentaient également fortement, il serait donc étrange que de s’en occuper ne soit pas un problème.

« Les SDF qui étaient en attente ont commencé à bouger. » (note du trad ang : SDF est un acronyme pour les forces d’autodéfense)

Tout en contemplant la situation au Moyen-Orient, Oh Se Chan posa le document dans ses mains en entendant le rapport d’un autre subordonné.

Pendant ce temps, le subordonné continuait de faire son rapport.

« Il semble qu’ils se dirigent vers la porte du donjon. Comme on pouvait s’y attendre, on dirait qu’ils sont préparés au pire. »

Ce qu’ils voulaient dire par le pire des cas était simple.

« Si l’assassinat échoue, il semble qu’ils soient prêts à utiliser la force. »

Cela signifiait que si Ilyeong ne parvenait pas à tuer Kim Woo Jin et Lee Jin Ah dans le donjon, ils essaieraient de le faire après leur sortie.

« Vont-ils vraiment faire ça ? »

Un autre subordonné, qui avait également entendu le rapport, ne put s’empêcher de demander Oh Se Chan avec surprise.

C’était comme une mesure extrême.

Peu importe comment ils essayaient de nettoyer ce désordre, le risque serait toujours énorme.

« Si Kim Woo Jin meurt, Park Young Wan ne se laisserait pas aire facilement. Ce ne serait pas facile à nettoyer, n’est-ce pas ? »

De plus, la cible de l’action armée n’était nul autre que Kim Woo Jin.

Le prix que le Japon paierait pour le tuer ne serait pas petit.

« Ils vont. »

Néanmoins, Oh Se Chan était sûr que la Fédération de Yamato utiliserait de telles mesures dans le pire des cas.

« Il vaut mieux tuer la cible qu’ils n’ont pas assassinée que de leur permettre de sortir du donjon et de révéler ce qui s’est passé. Les morts peuvent-ils parler ? »

Si le fait qu’il y ait eu un assassinat raté était révélé par Kim Woo Jin, il y aurait une autre série de problèmes.

« Et ces bâtards japonais sont du genre à faire des choses folles en temps de guerre. Pour réaliser leur rêve d’impérialisme, il n’y avait rien qu’ils ne voulaient pas faire. »

Comme le disait Oh Se Chan, le Japon ferait en sorte d’éliminer son adversaire même s’il devait tirer un missile.

Bien sûr, c’était le rôle de Oh Se Chan et de ses hommes d’empêcher cela.

« Que ferons-nous alors ? »

Alors un subordonné posa la question la plus importante.

Il semblait que Oh Se Chan n’avait pas dit à ses subordonnés le plan qu’il avait concocté cette fois.

« Hmm. »

Au lieu de répondre, Oh Se Chan avait juste une expression contemplative sur son visage.

Cela rendit ses subordonnés inquiets.

‘Il est inquiet.’

‘Eh bien, ce n’est pas impossible, mais…’

Les subordonnés commencèrent également à trouver leurs propres moyens de résoudre ce problème au cas où Oh Se Chan le leur demanderait.

‘Il ne sera pas facile d’empêcher les SDS de se déplacer au Japon. Nous n’aurions d’autre chance que d’arrêter une armée avec une armée.’

‘En fin de compte, la seule chose que nous pouvons utiliser est la puissance militaire. Mais si nous faisons quelque chose de mal, cela pourrait mener à une véritable guerre.’

Le problème était que tout faux mouvement pouvait mener à la guerre.

« Ah, c’est fou. »

Soudain, des mots jaillirent de la bouche d’Oh Se Chan.

En réponse aux paroles d’Oh Se Chan, un de ses subordonnés parla avec une expression tendue.

« Allez-vous utiliser la puissance militaire également ?

– Quoi ?

Oh Se Chan fronça les sourcils en entendant la question.

« Pouvoir militaire, avez-vous l’intention de déclencher une guerre ? Non, eh bien, nous pourrions partir en guerre un jour, mais pourquoi ferions-nous cela maintenant ?

– Hein ? »

Les subordonnés semblaient tous surpris par les paroles d’Oh Se Chan.

Oh, Se Chan demanda une chose.

« Ne serait-il pas plus simple de simplement envoyer Isaac Ivanov ?

– Ah ! »

Ses subordonnés acquièrent des expressions de compréhension après avoir entendu ces mots.

C’était parce que l’idée de Oh Se Chan était parfaite.

‘C’est exact, il sera difficile pour eux d’exercer la force devant Isaac Ivanov.’

‘Et la raison pourrait être qu’il était là pour voir ses coéquipiers.’

Ils ne seraient pas en mesure de tuer les coéquipiers d’Isaac Ivanov devant lui, même s’ils le voulaient.

Bientôt, des expressions d’admiration apparurent sur tous les visages des subordonnés.

Mais à la suite de leur admiration, ils ne purent s’empêcher de poser d’autres questions.

« Alors ton expression inquiète… »

Quand il entendit cela, Oh Se Chan se tourna vers ses subordonnés avec une expression sérieuse.

« Serait-il étrange pour quelqu’un qui vient de sortir du coma de vouloir manger des sushis au ventre de thon et du boeuf Wagyu de première qualité ? Ah, je veux manger des sushis et du bœuf gratuitement… »

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez pour lire Kille the Hero en avant-première


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 167 – Éveil (1) Menu Chapitre 169: Éveil (3)