Relâchez cette Sorcière | Release that witch | 放开那个女巫
A+ a-
Chapitre 1169 : Conseil au Saint-Siège

Les vagues du Royaume de l’Esprit s’estompèrent progressivement et Hackzord ouvrit les yeux.

Il se trouvait dans une salle circulaire dont il ne voyait pas le plafond et qui flottait sur une mer de brouillard. Neuf sièges de tailles différentes étaient suspendus dans les airs et longeaient le mur de pierre escarpé. Au milieu du cercle se dressait une immense Tour des Naissances placardée d’yeux de la taille d’un Diable Junior.

C’était là le domaine du Roi : le Saint-Siège.

Bien que ce ne fût pas sa première visite, il était un peu agité, mal à l’aise, car ce n’était ni un rêve, ni une communication mentale ordinaire : cela se passait au Royaume de l’Esprit et était bien réel. S’il venait à tomber dans la mer de brouillard ou à être attaqué, il serait vraiment blessé.

Alors qu’à l’extérieur régnait le chaos, la salle était parfaitement en ordre.

Le roi dirigeant le Saint-Siège, quiconque y entrait était à sa merci.

Néanmoins, Hackzord était confiant : À la différence des bêtes sauvage, il savait contrôler ses instincts et avait toujours été d’une absolue loyauté envers le Roi.

– « Le Seigneur Céleste est à votre service », dit-il en s’inclinant devant la tour.

L’un des yeux s’ouvrit pour aussitôt se refermer :

– « Veuillez patienter. »

– « Certainement. »

Progressivement, les sièges se remplirent. Les silhouettes étaient floues, mais Hackzord parvenait à les reconnaître. Il y avait là “Le Conquérant Sanglant”, aussi gigantesque qu’une montagne et dont l’armure était ornée d’armes ou encore “Cœur Aigri”, au masque et aux vêtements déformés. Rares étaient ceux qui parvenaient à les distinguer, tout dépendant de la compréhension que l’on avait de la Source de la Magie.

Chacun étant à sa place, la séance commença.

Le Roi se matérialisa devant tous les Seigneurs et la moitié des yeux de la tour s’ouvrirent lentement.

– « Vous savez probablement tous pourquoi je vous ai convoqué. Nous nous posons tous la même question. Il y a quelques jours, quelqu’un a évolué et atteint le Royaume de l’esprit, ce qui a engendré le trouble ici mais depuis, il ne répond pas. Il s’agit d’Ursrook, le commandant des troupes avancées du front occidental. Hackzord, que s’est-il passé à l’Ouest ? »

Hackzord était nerveux. Il s’était attendu à ce que le roi lui pose cette question. Tous les Seigneurs avaient perçu cette perturbation, signe que cet individu devait avoir atteint un niveau relativement élevé. La bataille du Royaume Ciel-Mer étant de plus en plus furieuse, ils allaient avoir de meilleures chances de l’emporter. Cela dit, les choses tournaient mal puisque le nouveau Seigneur semblait s’être volatilisé. C’était la première fois depuis des centaines d’années qu’un Seigneur mourait juste après son évolution.

En fait, Hackzord avait appris leur défaite à l’Ouest peu de temps après l’évolution d’Ursrook, par une lettre que celui-ci lui avait écrite. Il en avait été si scandalisé qu’il aurait voulu percer le crâne de ce dernier pour savoir ce qui l’avait rendu si téméraire!

Après un moment d’hésitation, Hackzord décida de révéler au Roi la vérité sur cette bataille et comme il s’y attendait, il y eut un retour de cris de surprise et d’exclamations dans la salle. 

– « Qu’entends-je ?! » S’exclama le Conquérant Sanglant. « Votre subordonné aurait sciemment pris une mauvaise décision en envoyant toutes les troupes dans les Plaines Fertiles pour qu’elles soient massacrées ? Ne disiez-vous pas que c’était un commandant de génie ? »

En tant que commandant du Royaume Ciel-Mer, l’homme en voulait toujours à Ursrook et cherchait toujours une occasion de l’attaquer, craignant que son évolution ne menace son statut.

– « Je ne me soucie pas vraiment des Diables juniors ni des Diables Araignées, mais le Seigneur Céleste devrait savoir à quel point les Diables symbiotiques sont précieux », déclara énigmatiquement le “Masque”, responsable du développement de ces derniers. « Si nous avions pu saisir Taquila, la Cité de l’Étoile Filante et Arrieta, c’aurait été une autre histoire, car nous aurions pu nous approvisionner aux mines de Pierres du Châtiment Divin. Non seulement nous les avons perdues, mais également les symbiotes. »

– « Je suis choqué que nous ayons perdu face à ces êtres inférieurs et je crois que la responsabilité en incombe plus ou moins à Votre Seigneurie. »

– « Je pense que nous avons surestimé ce prétendu génie. Il est simplement un peu au-dessus de la moyenne. »

– « Si tous les évolués pouvaient ouvrir la porte, nous serions plus de neuf Seigneurs assis ici. De plus, son adversaire était une Transcendante. »

– « Et alors ? Les choses ont évolué en quatre cents ans. Croyez-vous qu’il y ait de la gloire à être tué par une Transcendante ? »

À ces commentaires sournois, le visage de Hackzord s’assombrit, alors qu’il écoutait tous les commentaires sournois. Même s’il ne comprenait pas vraiment Ursrook, celui-ci restait l’un de ses favoris et en tant que subalterne, il ne pouvait tolérer que l’on s’en prenne à son ancien commandant.

C’est alors que le Roi interrompit la discussion et fit taire tout le monde.

– « Assez », s’écria-t-il. « Je veux juste savoir si cela risque d’affecter notre plan! »

Hackzord se reprit aussitôt :

– « Non, pas du tout! Nous avons bien d’autres projets que Taquila et je puis vous assurer que nous marcherons sur le territoire des hommes, comme prévu. »

– « Dans ce cas, je compte sur vous », répondit le Roi en baissant le ton.

– « Cependant… j’aurais besoin de plus de troupes », dit le Seigneur Céleste avec hésitation. « D’après Ursrook, il nous faudrait dix fois plus de soldats pour remporter cette bataille. »

Après une lutte interne, Hackzord avait décidé de divulguer le contenu de la lettre d’Ursrook. Était-ce en raison de la confiance qu’il avait en lui ou à cause de l’horrible prédiction faite par Ursrook ? Il avait le sentiment qu’une voix dans sa tête le pressait de dire la vérité.

– « Dix fois plus ?! » Beugla le Conquérant Sanglant. « Vous plaisantez ?! Nous avons à peine de quoi gérer la bataille du Royaume Ciel-Mer! Je ne vous donnerai rien de plus! »

– « Qu’a dit Ursrook exactement ? » Demanda le Roi.

– « Lorsqu’il a écrit cette lettre, les troupes avancées n’avaient pas encore affronté les humains. Il voulait absolument rester à Taquila sous prétexte qu’il souhaitait découvrir la faiblesse des hommes. Si son plan avait fonctionné, nous les aurions considérablement affaiblis, c’est pourquoi il nous faut plus de troupe si nous voulons exterminer la race humaine. »

– « Est-ce une prophétie ? » Railla quelqu’un. « Je serais curieux de savoir si Ursrook avait prédit sa propre mort. »

Hackzord garda un moment le silence.

– « En effet », répondit-il enfin.

Un silence tendu s’abattit sur la salle. Tous se regardaient et l’atmosphère était pesante.

– « Qu’a-t-il dit d’autre ? » Demanda le Roi.

– « Que s’il mourait, il nous faudrait considérer les humains comme nos égaux et faire appel à toutes nos forces pour les anéantir. »

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Je soutiens la trad de Galadriel ! Je clique ici ! 
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Charon
  • 🥈2. K1nggor
  • 🥉 3. Jimmy
  • 4. Julien Martin
  • 5. Guillaume Vomscheid
  • 6. Julien
  • 7. Lawliet
  • 8. Xetrix
  • 9. Frederic
  • 10. Damou
  • 11. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • K1nggor
  • Xetrix
  • Cesar
  • Julien Martin
  • Frederic
  • Charon
  • Lawliet
  • Jimmy
  • Damou
  • Guillaume Vomscheid
  • Julien


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1168 : Récupération Menu Chapitre 1170 : Une déclaration stupéfiante